le bleu de la mer Méditerranée qui ne ressemble à aucun autre, même quand on a eu la chance de bourlinguer dans le monde entier.

Ce soleil bienveillant qui rends belle une journée. La lumière exceptionnelle qui vous irradie tout de suite en vous rentrant dans le cerveau! Le bonheur de marcher pieds nus, les odeurs de thym, de romarin, de lavande, de basilic, d'origan ou de sarriette..

Un loup grillé avec ces herbes et juste un petit filet d'huile d'olive. Les vignes, bien sûr, à parte de vue, si vertes, si graphiques, et le vin rosé bien frais, bien sec, qu'on apprécie après s'être baigné dans une calanque. Le gout de sel qu'on a sur les lèvres et la bonne mine qu'on attrape vite. Un petit morceau de parmesan. Les marchés si bruyants, si odorants si évidents, à 10 000 lieux des odeurs, des bruits et des ennuis de Paris!


Un platane, un tilleul, se mettre à l'ombre, lire un bouquin, une bonne sieste, volets fermés, avec les cigales en fond sonore, qu'on finit par ne plus entendre tellement on part doucement, doucement, doucement vers le paradis blanc... les poissons de toutes les couleurs comme ce belles girelles royales. Les bateaux partout, gros, petits qui forment un ballet incessant toute la journée, le mistral qui fait taper les drisses sur les mâts des voiliers. Les gens qui parlent fort (à cause du vent), le bruit des boules de pétanque qui claquent sur un carreau, la montagne dans la mer, les petits villages de pierres blanches au sommet de pitons rocheux improbables, les citrons gros comme des melons, et puis des fleurs partout

Le sourire des gens, Oliviers, figuiers, mimosas, eucalyptus, châtaignier qui vous enivrent à n'en plus finir. Discuter des heures après diner, avec le bruit du ressac de la mer en contre-bas, le goût d'une olive du pays, la tête d'un âne à qui on ne la fait pas, oublier l'acte, l'économie, les problèmes qui s'entassent. S'oublier, lâcher prise, se détendre au sens propre. Prendre du plaisir à être bienveillant, regarder la mer et les étoiles pendant des heures, et se dire "quelle chance de jouir de ce spectacle!"

Mediterraneo, Ti amo.

•    •    •

ZORG & TASSAN

Les errances de Tassan & les angoisses mathématiques de Zorg.

VERNISSAGE VENDREDI 22 JUIN 2012 A PARTIR DE 20H AU 83 VERNET, AVIGNON.

L’oeil vissé à l’objectif, Jeremy Tassan s’est « perdu » volontairement dans la nuit, au fil des rencontres et des situations. Créateur/superviseur des fameuses French Party développées au Privé, chevalier de la club culture à la française avec ses soirées de marques (Breakbot, Teenage bad girl, feadz, les Petits Pilous…) c’est son travail de photographe au sein du club qui l’a amené dans la scène photographique. Venez errer avec lui à travers une collection de photographie unique et anecdotique, sexy et décomplexée.

Les illustrations de zorg projettent une logique mathématique vrillée, décomposée. Son travail pictural fait autant référence au affichistes des années 1900 qu’au street artistes contemporains. Responsable de la ligne graphique du privé depuis début 2010, l’artiste développe une ligne très contemporaine, pêchue, décalée, calée sur les tendances actuelles et le revival d’un style graphique perdu. Actuellement directeur artistique à Marseille, il produit là une série d’affiches grands formats qui ne vous laisseront pas de marbre.

Entrée gratuite à partir de 20h
83 Rue Joseph Vernet, 84000 Avignon, France

Using Format